Eudonet CRM accompagne la fédération Simon de Cyrène pour la Gestion des Relations Donateurs

Suivi des dons et communication personnalisée

Courbevoie, le 3 Décembre 2015

Eudonet, leader français du CRM en mode « SaaS », annonce que la Fédération Simon de Cyrène a choisi sa solution pour la gestion des relations avec les donateurs.

La fédération, parrainée par Philippe Pozzo di Borgo (homme d’affaires à l’origine de l’histoire du film “Intouchables”) est née de l’initiative d’un groupe d’amis : développer un projet de société où la personne fragile est création de lien social entre handicapés et valides. La fédération est d’ailleurs finaliste du concours « La France s’engage ». Si elle récolte assez de votes avant le 4 Décembre à 23h59, la fondation pourra alors financer des nouvelles maisons dans 10 villes de France et porter plus haut son action.

La fédération pilote et accompagne aujourd’hui une dizaine de projets de “maisons partagées” partout en France. Pour soutenir ces projets, le recours aux dons est primordial. C’est dans l’optique de financer toujours plus de projets qu’en 2013, les équipes ont décidé de professionnaliser leur action et d’abandonner les tableurs Excel, au profit d’une solution professionnelle de Gestion de la Relation Donateurs.

« Nous avons consulté plusieurs associations pour connaitre leur avis sur les solutions disponibles sur le marché. Eudonet CRM est un nom qui revenait très souvent », explique Laure Jamet, responsable de la communication chez Simon de Cyrène. « Nous avons alors sélectionné 3 solutions mais c’est là aussi Eudonet qui répondait le mieux à nos besoins. »

Capitaliser sur les contacts de chacun, au service de la réussite des projets

Simon de Cyrène voulait se doter d’un outil permettant un échange facile des informations entre les différentes associations portant des projets de maisons partagées et la fédération, en laissant à chacune la gestion et le suivi de ses propres contacts :

« La force de notre association, c’est la relation personnalisée que nous entretenons avec tous nos donateurs. De la qualité de cette relation va dépendre la réussite des futurs projets. Nous avons choisi Eudonet pour ses possibilités de suivi des actions menées auprès de nos donateurs, mais aussi leur réseau relationnel, pour créer des synergies et ainsi toucher de nouveaux donateurs potentiels. Chaque maison partagée accède à ses contacts et enrichit une base de donnée centralisée, que les équipes de la fédération exploiteront pour les accompagner dans leurs actions ».

Le projet se terminera fin décembre et va permettre de faciliter la communication avec les donateurs lors des campagnes de récolte de fonds.

« Nous sommes en phase de tests de la solution, et imaginons déjà comment nous allons pouvoir enfin personnaliser nos communications, mieux gérer nos campagnes, et surtout gagner du temps avec Eudonet. » conclut Laure Jamet.

A propos d’Eudonet CRM : Eudoweb est éditeur de solutions CRM-xRM et d’offres CRM verticales depuis 15 ans, notamment dans les secteurs associatif et public (professionnel, caritatif, culturel), mais aussi dans l’enseignement supérieur, le développement économique, l’immobilier, les médias, l’informatique, les services aux entreprises, l’industrie, la communication ou encore l’évènementiel.

Disponible en mode SaaS et en intranet, l’application est utilisée par des PME, des ETI, des grandes entreprises, des administrations et des collectivités. Plus de 900 clients font déjà confiance à Eudonet.

Créé et dirigé par Christophe Morizot, Bertrand de La Villegeorges et Guillaume Bouillot, le groupe a plusieurs implantations en France (Paris, Lyon et Nantes) et au Canada et connait un fort développement international.

A propos de la fédération Simon de Cyrène :

L’association Simon de Cyrène développe et anime des « maisons partagées »,  lieux de vie partagés où adultes valides et handicapés (suite à des lésions cérébrales, traumatismes crâniens, AVC…) partagent une relation amicale et solidaire.

Chaque année, en France,  grâce aux progrès de la médecine d’urgence, 10 000 personnes survivent à un accident grave de la route, du sport ou vasculaire cérébral. Après plusieurs mois de coma, et des handicaps acquis, la vie est bouleversée. Perte de repères, d’emploi… mais aussi risque de solitude et de désocialisation. Se pose alors une question difficile: « Quel sens donner à ma vie, désormais ? ».

Votre contact presse : 

  Martha de Monclin – Attachée de Presse

martha@bijoupr.com

06 63 44 33 74