Baisse du taux du P.E.L

Faut-il prendre rendez-vous avec votre banquier avant le 1er août 2016 ?

À compter du 1er août 2016, le PEL (plan d’épargne logement) va descendre à son niveau le plus bas jamais atteint. Contrairement au taux du livret « A » qui ne va pas bouger, le PEL est révisé à 1% contre 1,5% actuellement. Alors, faut-il se précipiter à la banque pour ouvrir un compte ?

Si vous avez des plans d’achat immobilier à court terme, vous avez jusqu’au 1er juillet 2016 pour profiter du taux du PEL à 1,50%, ce taux est fixé au moment de l’ouverture du compte et il est bloqué tout au long de sa durée. Aujourd’hui, il rapporte 1,50% soit 1,26% après avoir déduit les prélèvements sociaux de 15,5%. Avantageux, contrairement par exemple au livret « A » qui ne rapporte que 0,75%.

Comment fonctionne-t-il ?

Le dépôt minimal à l’ouverture est de 225 € et le dépôt minimum par an est de 540 €. Il faut savoir que toutes les sommes épargnées sont bloquées toute la durée du prêt.

Le plan d’épargne logement reste un produit exclusif. Trois ans après l’ouverture du compte, l’épargnant peut obtenir un « prêt PEL » qui peut atteindre 92 000 €, le taux est fixé par les pouvoirs publics, il est de 2,70%. Mais dès le 1 août 2016, ce taux est révisé à 2,20% ! Autre avantage, la banque considère ce portefeuille comme un apport personnel au moment de l’achat immobilier. Ce qui vous met en très bonne position pour négocier votre taux d’emprunt qui aujourd’hui peut être décroché à 1,60% voire moins.

Vous avez aussi à partir de la 4e année de placement, droit à une prime qui est calculée en fonction des intérêts générés. Elle peut aller jusqu’à 1525 euros pour l’achat ou la construction d’un logement répondant à la norme BBC (Bâtiments Basse Consommation). Des informations que pourront vous donner des professionnelles du l’immobilier neuf à Tours comme le groupe Alliance Immobilier Service. Donc n’attendez plus et selon votre projet prenez un rendez-vous avec votre banque.