Tout savoir sur l’adresse IP

Quand on parle d’adresse IP, on sait tout de suite que cela a référence aux systèmes informatiques. Mais la plupart ignorent ce que c’est vraiment. Généralement, elle se définit comme un numéro de communication et d’échanges d’informations des ordinateurs d’un même réseau. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Ce qu’est une adresse IP

Une adresse IP est le seul numéro composé de 32 bits, de 4 nombres entiers ou 4 « octets » entre 0 et 255, séparés par des points sous la forme technique xxx.xxx.xxx.xxx. Elle est par l’ordinateur pour se communiquer dans un réseau. IP signifie Internet Protocole, ce qui permet à tous les ordinateurs d’un même réseau de s’échanger des informations. Liée à la carte réseau de l’ordinateur, avec ou sans fil, cette adresse est propre à chaque ordinateur sinon il ne peut avoir de communication entre eux. L’adresse IP se compare souvent avec un numéro de téléphone, car notons qu’il ne peut y avoir plusieurs téléphones avec le même numéro. C’est le même principe pour l’adresse IP. Les adresses IP publiques sont données par l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) ayant remplacé l’IANA (Internet Assigned Numbers Agency).

À quoi ça sert ?

L’adresse IP a pour rôle d’identifier l’utilisateur sur le Web. Une adresse IP externe permet de contacter à distance un ordinateur pour jouer en ligne, contrôler l’ordinateur, le configurer techniquement, etc. Étant donné que le fournisseur d’accès internet enregistre toutes les pages que l’internaute a consultées, chaque site pourra donc connaître l’adresse IP, le nom d’hôte ou « hostname » révélant le nom du fournisseur d’accès Internet, le système d’exploitation de l’utilisateur et même toutes les pages ayant conduit l’utilisateur vers ce site. L’adresse IP permet également de géolocaliser les internautes en fournissant les informations exactes sur la ville où ils se connectent.

Comment sa machine arrive à avoir une adresse IP ?

Il y a 2 façons qui permettent à chaque ordinateur d’avoir une adresse IP. Il y a le serveur DHCP du réseau qui lui permet d’obtenir automatiquement cette adresse lors de la connexion. C’est l’« adresse IP dynamique ». L’utilisateur pourra entrer cette adresse manuellement dans les paramètres de son ordinateur et obtenir, suite à cela, une autre adresse IP qui sera appelée « adresse IP fixe » ou « adresse IP statique ». En effet, force est de noter que l’adresse IP se divise en 2 grandes parties : les nombres de gauche ou l’« ID de réseau » (netID) et les nombres de droite ou l’« ID d’hôte » (hostID). Il est tout à fait possible de cacher son adresse IP sur le réseau en utilisant la commande nslookup IP qui fournira une autre adresse IP à son ordinateur. Cette mesure est parfois utile pour préserver son intimité et ses données personnelles sur le Web.