Poyas de vaches édition peintures sur bois.

La poya d’origine Suisse signifie, semble t’il, ’emmontagner’.C’est une peinture narrative donnant moult informations sur la transhumance. Peinte par les bergers pour leur métayer, elle est souvent puérile enfantile. Commandeé par le propriétaire terrien à un peintre comme Pidoux ; elle est naïve Le cheptel ainsi figé pour la postérité; en général sur un support familier souvent de bois. De ce fait une attention toute particulière est vouée aux poyas… Respect et superstition se mêlent.

Le cadre parfois chargé d’images religieuses, de symboliques ou des couleurs de la famille(blason ou autres) le souligne.En vue de conserver cette prospérité, on accroche ces tableaux au dessus des portes et des fenêtres à l’intérieur ou à l’extérieur selon la région. Pourquoi peindre des poyas en Haute-Savoie? Que nos cousins suisses ne m’en tiennent pas rigueur, l’esprit des montagnes n’a pas de frontières.C’est essentiellement le côté narratif qui m’a inspiré, il correspond à l’expression désirée dans ma démarche.Au rythme de la vie de ces animaux, s’est forgée la personnalité de mes ancêtres qui résonne encore aujourd’hui à travers mes enfants.