Argent colloïdal, un conseil bien-être

Les bienfaits de l’argent colloïdal ne sont plus à prouver. L’utilisation de l’argent, pour ses propriétés anti-infectieuses, remonte au Moyen Âge et même à l’antiquité. Aujourd’hui, en plus d’être un remède contre de nombreuses maladies, il peut être utilisé pour le bien-être. Malgré tout, il faut respecter quelques conseils pour sa conservation, pour profiter le plus longtemps possible de ses effets miraculeux.

L’argent colloïdal, un cosmétique naturel

L’argent colloïdal peut être utilisé comme cosmétique. 100% naturels, il a comme propriété de nettoyer, d’hydrater, et d’aider la cicatrisation de la peau. En raison de ses propriétés désinfectantes, on l’utilise comme après-rasage ou encore pour désinfecter des plaies minimes ou graves. Chez les femmes, il peut être utilisé comme démaquillant. En plus de nettoyer la peau en profondeur, il hydrate cette dernière. Il est aussi à préconiser pour éliminer certaines imperfections de la peau comme les boutons, les coups de soleil, les tâches de vieillesse et même les rougeurs. On l’utilise, soit en le vaporisant sur la partie à traiter, soit en l’appliquant au moyen d’un petit coton. En outre,  il peut aussi être utilisé pour l’élimination des parasites et bactéries présentes chez les animaux domestiques dont les chiens, les chats ou encore les chevaux.

Savoir conserver son argent colloïdal pour en profiter le plus longtemps possible

Si l’on n’ouvre pas le flacon d’argent colloïdal, il peut se conserver pendant 2 ans. Une fois ouvert, il faut l’utiliser le plus rapidement possible, car l’argent a tendance à perdre rapidement sa charge. Ce qui veut dire que la solution perd de son efficacité au court de son utilisation. Toutefois, pour limiter ce phénomène, il suffit de garder la solution dans un endroit hors de portée de la lumière et bien frais. En effet, les ions d’argent sont particulièrement sensibles aux variations de température. Il faut éviter de l’utiliser avec un autre métal ou encore moins de la diluer. Il est plus judicieux d’opter pour les solutions à forte concentration, comme celles proposées par l’Institut Katharos qui sont dosées à 40 PPM. Ils sont donc 2 fois plus concentrés que la plupart des produits du même genre, que l’on peut trouver sur le marché. De plus, ils sont vendus quasiment au même prix que les solutions à 20PPM des autres fabricants.